Bienvenue
Monday 23 April 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Testez votre boss
Euro
Lexique boursier
Calculateur de budget
argent
Réduire ses impôts
Le couple et l'argent
L'argent en voyage
Gérer son budget
Solidarité familiale
Démarrer en bourse
L'épargne féminine
Acheter son appart
Les banques en ligne
Négocier son découvert
travailler
Travailler au vert
Vivre de son art
Un job de rêve
Le télétravail
Travailler en couple
Créer son entreprise
job
Bien vivre au bureau
Ma patronne et moi
Gym au bureau
Zen au boulot
Enfants et travail
Téléphone et emploi
Réussir son entretien
La vie du bon coté
droits
Signez votre contrat
Harcèlement moral
Négocier son salaire
Harcèlement sexuel
(1/1)
 
Situation
Certes, ce n'est pas indispensable de faire l'Ena pour gratouiller deux formulaires à l'accueil de la "Caisse des Cadres Vraiment Très Moyens et Affiliés". M'enfin quand même, il y a des limites à la crétinerie, pensez-vous, après votre quatrième tentative d'explication au planton de service : "Non, vous n'avez pas votre numéro de dossier. Et justement, vous êtes là pour le récupérer, ce fucking numéro, blablabla." Ce à quoi monsieur Planton répond, imperturbable : "Moui, mais m'faudrait vot'numéro d'dossier." Et ce à quoi vous hésitez derechef à lui répliquer :
1) En lui balançant son agrafeuse à la tronche. (Très mauvais plan, il tient beaucoup à son agrafeuse.)
2) En appelant son chef et en menaçant de le faire virer. (D'abord, son chef est absent, ensuite, vous voulez vraiment fabriquer un SDF de plus ?)
 
Solution
- Plan A : Plaignez-le. Mieux, adoptez votre attitude Amélie Poulain et incitez-le à parler ! Monsieur Planton n'est peut-être pas fute-fute, mais c'est un garçon malheureux qui déteste autant que vous les paperasses. Une fois qu'il vous aura expliqué combien sa charge est accablante et combien votre numéro de dossier lui bousille sa journée, vous verrez, il sera charmant. Vous repartirez avec ledit renseignement, plus une auréole derrière la tête.
- Plan B : en cas d'échec du plan A, si monsieur Planton ne veut décidément pas bouger l'auriculaire. Adoptez la tactique dite "du miroir" : restez plantée là, l'air débile, ne parlez pas sauf pour marmonner régulièrement "monnumérodossier". Ne bougez pas d'un centimètre. En général, un chef débarque à la rescousse dans les deux minutes.
 
venezdecouvrir
Un CV parfait
Conserver ses papiers
Négocier son découvert
Les packages bancaires
utile
Le sport de votre enfant

NewsFam | Tous droits réservés 2003