Bienvenue
Wednesday 24 October 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Guide du voyage
Radios
Calendrier vacances
Gîtes de France
Jeux d'écriture
Vacances naturistes
partir
Vive le voyage !
En France
A l'étranger
Partir en thalasso
Séjours écolos
Aide humanitaire
La vie de château
sortir
Sortez branchés !
Brocante et vide-grenier
activites
Spécial golf
Associations de femmes
Sports de glisse
Relaxation
Mon livre préféré
Clubs de gym
Spécial naturisme
Ateliers d'écriture
Cocooning

Interview de Bénédicte Halba, spécialiste du volontariat

Docteur en sciences économiques, Bénédicte Halba est présidente de l'Institut de recherche et d'information sur le volontariat.

Quel est le statut des candidats aux vacances humanitaires ?

Au niveau international, on ne distingue pas le bénévole du volontaire puisqu'un seul mot existe, "the volonteer". En France par contre, nous avons un problème sémantique, car normalement, le bénévolat n'occupe que quelques heures par semaines (donc accessoires) par rapport à un statut principal d'étudiant, de salarié, etc., tandis que le volontariat occupe une personne à plein-temps, c'est-à-dire 24 heures sur 24 pendant une période donnée, qui lui donne droit à une indemnisation pour vivre, une couverture sociale, des conditions de réinsertion particulière…

Le statut de volontaire ne correspond néanmoins qu'à deux cas en particulier : le volontaire du développement qui s'engage pour une période minimale d'un an, et le sapeur-pompier volontaire. Les gens qui prennent leurs vacances pour faire de l'humanitaire font donc partie des 10,5 millions de bénévoles recensés en France, car ils ne sont pas rémunérés et participent aux frais administratifs, d'assurance et de voyage de leur projet.

suite...

venezdecouvrir
Idées de cadeaux
Nos idées d’apéritifs
Le guide des thalassos
Les cours de yoga
utile
Toutes les tailles de vêtements

NewsFam | Tous droits réservés 2003