Bienvenue
Monday 23 July 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Guide du voyage
Radios
Calendrier vacances
Gîtes de France
Jeux d'écriture
Vacances naturistes
partir
Vive le voyage !
En France
A l'étranger
Partir en thalasso
Séjours écolos
Aide humanitaire
La vie de château
sortir
Sortez branchés !
Brocante et vide-grenier
activites
Spécial golf
Associations de femmes
Sports de glisse
Relaxation
Mon livre préféré
Clubs de gym
Spécial naturisme
Ateliers d'écriture
Cocooning

Label de qualité

Du simple stress aux suites d’accident ou d’opération, en passant par la remise en forme et le soulagement des douleurs, les indications de la thalasso sont nombreuses et le marché énorme, dans une société qui valorise le corps sans lui reconnaître de vraie place dans la vie sociale ou professionnelle. D’où une course au profit et des disparités entre les établissements, le bouche à oreille faisant office de guide, en l’absence de réglementation officielle.
 
Fondée en 1986, la Fédération internationale de thalassothérapie se veut un interlocuteur pour les pouvoirs publics et une référence pour la clientèle des centres. Elle sélectionne ses adhérents et a créé un label de qualité ("Qualicert"), pour servir de base aux contrôles des établissements. Mais seuls les centres qui en font la demande sont inspectés et ils sont encore une minorité.
 
D’où un statut ambigu : même si les effets préventifs ou curatifs de la thalasso sont de plus en plus constatés, ils ne sont pas reconnus par les organismes payeurs. Jusqu’à récemment, la consultation (obligatoire) d’entrée et certains actes de kinésithérapie (massage ou rééducation) étaient pris en charge par les caisses d’allocation maladie. Ce n’est plus le cas depuis la "chasse au gaspi" décidée en matière de santé : aujourd’hui, en thalasso, rien n’est remboursé.

suite...

venezdecouvrir
Idées de cadeaux
Nos idées d’apéritifs
Le guide des thalassos
Les cours de yoga
utile
Testez votre boss !

NewsFam | Tous droits réservés 2003