Bienvenue
Monday 23 July 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Combi-couple
Quel mec êtes-vous ?
Profil sexo-psycho
Planète amoureuse
Amour extrême
Testez-vous
nouvelerotique
Le gynécologue
Hailé, mon officier
Toutes les nouvelles
fantasme
Fantasmes de mecs
Sadomasochisme
Amours bizarres
Epilation intégrale
Fétichisme
Lingerie SM
Lieux insolites
lovestory
Votre couple idéal
Amours de vacances
Des femmes qui s'aiment
La polygamie
Le langage des mecs
Les couples mixtes
sexemodemploi
Le sexe tantrique
Tout sur le point G
World sex
Les rêves érotiques
Bibliothèque érotique
Gadgets érotiques
 
C’est quoi ?
Poussé jusqu’à l’extrême, l’agalmatophilie - l’amour des poupées gonflables - donne une curieuse déviance : le fétichisme des vêtements-baudruches ! Fabriqués en latex, avec des bouches à air pour souffler dedans, ils s’enflent comme des prothèses en silicone. Faux cul, sein-bouée, ventre de crapaud-buffle...


Pourquoi ?

En 1962, une Californienne, Timmy Jean Lindsey, est la première femme à se faire poser des implants. En 1999, plus de 150 000 femmes se font gonfler les poumons dans le monde chaque année. Les stylistes de mode se ruent sur cette nouvelle manne : ils créent des robes munies de seins postiches et de faux culs en chambre à air. Plus besoin d’aller chez le chirurgien !


Comment ?
Les Lola pneumatiques et leurs poitrines sous air comprimé peuvent enfin afficher leur mega-TP 130G sans honte : 100% naturel. Rien que du vent ! Le fantasme va parfois si loin que dans les magazines de fans, on voit les filles juchées au sommet de leurs propres seins, transformés en énorme ballons. Comme des boudins de caoutchouc, elles exhibent des flotteurs outrageusement avantageux, aux tétons dilatés, un ventre joufflu et un derrière gonflé avec des poires ! C’est un délire de formes exagérées jusqu’à l’outrance…
 
venezdecouvrir
Les pratiques sexuelles
Le Kamasutra
Le guide des zones érogènes
Réussir son rendez-vous
utile
Le carnet de votre grossesse

NewsFam | Tous droits réservés 2003