Bienvenue
Sunday 21 January 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Combi-couple
Quel mec êtes-vous ?
Profil sexo-psycho
Planète amoureuse
Amour extrême
Testez-vous
nouvelerotique
Le gynécologue
Hailé, mon officier
Toutes les nouvelles
fantasme
Fantasmes de mecs
Sadomasochisme
Amours bizarres
Epilation intégrale
Fétichisme
Lingerie SM
Lieux insolites
lovestory
Votre couple idéal
Amours de vacances
Des femmes qui s'aiment
La polygamie
Le langage des mecs
Les couples mixtes
sexemodemploi
Le sexe tantrique
Tout sur le point G
World sex
Les rêves érotiques
Bibliothèque érotique
Gadgets érotiques

S'aimer dans l'ombre

Dans ce tableau, l’image semble "muette" : le lesbianisme est en effet longtemps resté un mystère. Echappant au stéréotype de la camionneuse hommasse et de la poupée Barbie, les "gouines" ne se laissent pas facilement reconnaître. Impossible de les identifier ! Indifférentes aux interdits et à l’intolérance, elles s’aiment depuis des siècles dans l’ombre.

Elles n’ont pas eu besoin, comme leurs alter ego masculins, de se battre pour leurs droits : les femmes ont toujours bénéficié d’une relative "impunité". Pourquoi ? Parce que leurs amours ne perturbent pas l’ordre social : aucun risque de tomber enceinte à la suite d’étreintes saphiques. Les lesbiennes dérangent seulement l’ego des mâles : elles se donnent du plaisir sans phallus, quel scandale ! C’est pourquoi on les appelle "tribades" (du grec "tribein", frotter) ou "fricatrices" ("qui se touchent"), termes péjoratifs qui caricaturent leurs ébats.

suite...

venezdecouvrir
Les pratiques sexuelles
Le Kamasutra
Le guide des zones érogènes
Réussir son rendez-vous
utile
Tous les gîtes de France

NewsFam | Tous droits réservés 2003