Bienvenue
Monday 22 October 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Combi-couple
Quel mec êtes-vous ?
Profil sexo-psycho
Planète amoureuse
Amour extrême
Testez-vous
nouvelerotique
Le gynécologue
Hailé, mon officier
Toutes les nouvelles
fantasme
Fantasmes de mecs
Sadomasochisme
Amours bizarres
Epilation intégrale
Fétichisme
Lingerie SM
Lieux insolites
lovestory
Votre couple idéal
Amours de vacances
Des femmes qui s'aiment
La polygamie
Le langage des mecs
Les couples mixtes
sexemodemploi
Le sexe tantrique
Tout sur le point G
World sex
Les rêves érotiques
Bibliothèque érotique
Gadgets érotiques

Une attirance naturelle (suite)

De nombreux théoriciens ont cherché l’origine de l’homosexualité : les psychanalystes parlent de conflit oedipien, les biologistes de génétique, les homophobes de "perversion" et les piliers de bistrot de "haine de l’autre sexe". Il semble que les conclusions de toutes ces personnes manquent singulièrement de pertinence.

Le choix d’un partenaire devrait être personnel. Toutefois, il est souvent considéré comme socialement inacceptable. Assimilé à une maladie, un trouble psychologique, une anomalie, une erreur, l’homosexualité n’est pourtant rien d’autre qu’une réalité : quoi qu’on dise, et à toutes les époques, il y a toujours eu un pourcentage de lesbiennes et de gays.

Que leurs pratiques soient médiatisées ou non, leur pourcentage n’augmente ni ne baisse : il concerne environ 10% de la population ; 10% de filles et de garçons qui n’ont pas choisi d’être ce qu’ils sont, mais doivent l’assumer envers et contre les intolérants. Leur combat est malheureusement loin d’être achevé.
 
Dossier réalisé par Agnès Giard (lui écrire)
 
A lire

Les Deux Amies - essai sur le couple de femmes dans l’art
de Marie-Jo Bonnet (éd Blanche)
venezdecouvrir
Les pratiques sexuelles
Le Kamasutra
Le guide des zones érogènes
Réussir son rendez-vous
utile
Le livre de recettes

NewsFam | Tous droits réservés 2003