Bienvenue
Tuesday 16 October 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Combi-couple
Quel mec êtes-vous ?
Profil sexo-psycho
Planète amoureuse
Amour extrême
Testez-vous
nouvelerotique
Le gynécologue
Hailé, mon officier
Toutes les nouvelles
fantasme
Fantasmes de mecs
Sadomasochisme
Amours bizarres
Epilation intégrale
Fétichisme
Lingerie SM
Lieux insolites
lovestory
Votre couple idéal
Amours de vacances
Des femmes qui s'aiment
La polygamie
Le langage des mecs
Les couples mixtes
sexemodemploi
Le sexe tantrique
Tout sur le point G
World sex
Les rêves érotiques
Bibliothèque érotique
Gadgets érotiques

Historique

On appelle "acomoclitisme" le goût pour les pubis épilés. C’est un goût courant en terre d’Islam où les femmes doivent s’épiler le corps avec des pâtes parfumées au miel qui laissent la peau sucrée. En Chine ancienne et dans la Grèce antique, les femmes aussi s’échangeaient leurs recettes : pommades, onguents, lames effilées… Pour s’entraîner à la lutte, les jeunes hommes se rasaient le corps et le frottait d’huile.

L’empereur Héliogabale, sacré à l’âge de 14 ans, aimait se faire passer pour une femme et se déguisait en prostituée, après de longues séances d’épilation intégrale… Religieux ou érotique, le rasage du pubis a toujours eu le même sens : pour être humain, il faut enlever sa fourrure. Le poil renvoie à l’animalité. L’homme - singe glabre - se coupe de ses origines simiesques en… arrachant le mal à la racine !

suite...

venezdecouvrir
Les pratiques sexuelles
Le Kamasutra
Le guide des zones érogènes
Réussir son rendez-vous
utile
La météo du jour

NewsFam | Tous droits réservés 2003