Bienvenue
Sunday 22 April 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Combi-couple
Quel mec êtes-vous ?
Profil sexo-psycho
Planète amoureuse
Amour extrême
Testez-vous
nouvelerotique
Le gynécologue
Hailé, mon officier
Toutes les nouvelles
fantasme
Fantasmes de mecs
Sadomasochisme
Amours bizarres
Epilation intégrale
Fétichisme
Lingerie SM
Lieux insolites
lovestory
Votre couple idéal
Amours de vacances
Des femmes qui s'aiment
La polygamie
Le langage des mecs
Les couples mixtes
sexemodemploi
Le sexe tantrique
Tout sur le point G
World sex
Les rêves érotiques
Bibliothèque érotique
Gadgets érotiques

Je ne lui disais rien, mais je ne lui cachais rien non plus. Il y avait comme un accord tacite pour que cela reste dans l’ombre. Dès le début, j’ai vu que je le ferais souffrir inutilement à trop vouloir être franche. Les autres admettaient parfaitement que je sois “polygame”. Cela les arrangeait. Cela arrangeait tout le monde : je trouvais du réconfort entre leurs bras et ils avaient une petite poupée disponible, à consoler très virilement.

Pendant cinq mois, j’ai réussi à maintenir un équilibre entre “mes trois amants”. Et puis un jour, c’est comme si j’étais sortie d’un tunnel : je n’ai plus eu besoin d’être consolée. J’ai eu besoin de tomber amoureuse. Alors je suis restée avec le troisième, parce qu’il m’avait attendue.”

Valérie, 39 ans : la joie du papillonnage

“Je ne sais pas si on peut avoir plusieurs amants à la fois et être amoureuse réellement. En ce qui me concerne, non, c’est impossible. Quand j’ai plusieurs amants, c’est quand je cherche. Je vais dans toutes les directions, je m’amuse, j’attends de trouver celui avec qui ça fera tilt. Et en l’attendant, je multiplie les fiancés ! Mon idéal : rester toujours très franche par rapport à mes “amoureux”. Je ne veux rien leur cacher pour éviter les dégâts : ça leur évite de se faire des idées.

suite...

venezdecouvrir
Les pratiques sexuelles
Le Kamasutra
Le guide des zones érogènes
Réussir son rendez-vous
utile
L'astro famille

NewsFam | Tous droits réservés 2003