Bienvenue
Sunday 19 August 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Combi-couple
Quel mec êtes-vous ?
Profil sexo-psycho
Planète amoureuse
Amour extrême
Testez-vous
nouvelerotique
Le gynécologue
Hailé, mon officier
Toutes les nouvelles
fantasme
Fantasmes de mecs
Sadomasochisme
Amours bizarres
Epilation intégrale
Fétichisme
Lingerie SM
Lieux insolites
lovestory
Votre couple idéal
Amours de vacances
Des femmes qui s'aiment
La polygamie
Le langage des mecs
Les couples mixtes
sexemodemploi
Le sexe tantrique
Tout sur le point G
World sex
Les rêves érotiques
Bibliothèque érotique
Gadgets érotiques

Comprendre : notions de base (suite)

Contresens et faux amis

Pour éviter les contresens, méfiez-vous des formules idiomatiques typiquement masculines :
- Comme tu veux : faux ami. Généralement utilisée à l’issue d’une argumentation, l’expression comme tu veux ne signifie pas du tout que ce sera comme vous voulez, mais elle sonne la fin du débat.
- On verra bien : c’est tout vu. Pas la peine d’y passer trois plombes. Autre acception : t’as qu’à t’en occuper toi-même…
- Sympa : adjectif utilisé à tout bout de champ et qui ne signifie pas du tout sympathique mais n’importe quoi d’autre. Exemple :
* Elle est sympa : elle est bien foutue.
* Oui, un tel est sympa : un tel, je m’en fous.
* C’est sympa : c’est comme c’est.
- Je disais ça comme ça : expression qu’il utilise après avoir débité une série d’âneries. Or l’homme, pas plus que la femme, “ne dit jamais ça comme ça”. Insister pour comprendre ses motivations, c’est lui chercher des poux sur la tête (voir "prise de tête").
- On va pas se prendre la tête : m’emmerde pas. La prise de tête étant la terreur de l’homme, l’utilisation de l’expression marque une anxiété certaine.
- Cool : pas prise de tête, donc parfait.

suite...

venezdecouvrir
Les pratiques sexuelles
Le Kamasutra
Le guide des zones érogènes
Réussir son rendez-vous
utile
Le sport de votre enfant

NewsFam | Tous droits réservés 2003