Bienvenue
Sunday 22 July 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Combi-couple
Quel mec êtes-vous ?
Profil sexo-psycho
Planète amoureuse
Amour extrême
Testez-vous
nouvelerotique
Le gynécologue
Hailé, mon officier
Toutes les nouvelles
fantasme
Fantasmes de mecs
Sadomasochisme
Amours bizarres
Epilation intégrale
Fétichisme
Lingerie SM
Lieux insolites
lovestory
Votre couple idéal
Amours de vacances
Des femmes qui s'aiment
La polygamie
Le langage des mecs
Les couples mixtes
sexemodemploi
Le sexe tantrique
Tout sur le point G
World sex
Les rêves érotiques
Bibliothèque érotique
Gadgets érotiques

Mon année s'était donc achevée à merveille : j'avais passé là le plus chaud des mois de novembre parisiens qu'il m'avait été donné de vivre. Adieu chaussettes, Damard et cols roulés, il me suffisait d'évoquer mon Hailé chéri pour que mon corps se transforme en foyer brûlant.
Il repartait régulièrement dans sa province de l'Erythrée. Ses départs me faisaient si mal que mon humeur en pâtissait. Les matins où je savais qu'il allait s'envoler si loin, pour une durée indéterminée qui plus est, je me transformais en chihuahua hargneux, mordant, mal peigné. La douleur me faisait dire des horreurs du genre : "C'est ça ! Vas t'en ! Retourne dans ta tribu !", ou encore "Tu reviendras quand t'auras réglé ton coucou, et je parle pas de celui qui vole." Après, bien sûr, je m'en mordais les doigts, je sautais à son cou et le couvrais de baisers, puis je lui demandais, cinq fois de suite "Tu m'aimes ?", "Tu m'aimes ?", "Tu m'aimes ?". J'étais devenue complètement accroc à ses coups de queue, à son odeur sauvage, à ses déclarations d'amour si tendres et fiévreuses.

suite...

venezdecouvrir
Les pratiques sexuelles
Le Kamasutra
Le guide des zones érogènes
Réussir son rendez-vous
utile
Tous les gîtes de France

NewsFam | Tous droits réservés 2003