Bienvenue
Wednesday 25 April 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Baby time
Carnet de bord
La puberté
Jouets éducatifs
Tous les sports
bulle
Attendre des jumeaux
L'adoption
Garde d'enfants
Stop la tétine !
Futur papa
Mamans du monde
Dodo sans drames
benjamins
Jeux créatifs
Imaginaire enfantin
Le jeu et l'enfant
Besoin d'amour
enfance
L'enfer des devoirs
Apprenti musicien
Spécial jumeaux
Elever un garçon
Gérer leur temps libre
Etre parent d'élèves
Enfants du stress
juniors
Paroles d'ados
Ma fille devient ado
Premiers émois
L'argent de poche
Bonnes manières
Députés juniors
 


Témoignages : la réaction du papa et de votre entourage



Marie (Journal de la femme enceinte)
- Tu ne devineras jamais !
- Quoi ?!
- J'ai une très, très bonne nouvelle… Je suis enceinte.
- Non, ce n'est pas possible… Je ne te crois pas... Tu plaisantes… Tu es sûre, sûre ? Mais comment tu vas faire ? Qu'est-ce que tu vas devenir ?
Bon, j'aurais mieux fait de me taire ou d'attendre. Etre sûre à cent pour cent que mon bébé va s'accrocher et me blinder. Mais c'est plus fort que moi, je suis heureuse et j'ai trop envie de partager mon petit bonheur…
- Tu sais que ça porte malheur de l'annoncer avant le troisième mois !
Franchement, les réactions à l'annonce de ce soi-disant heureux événement ne sont pas toutes chaleureuses et bienveillantes. Chacun y va de sa subjectivité, de son anecdote pas toujours rigolote, de son expérience, plus ou moins heureuse. Chacun se projette très fort dans mon histoire toute neuve.
Il y a ceux (et celles) qui sont content(e)s pour moi, vraiment. Les jeunes mères ou pères pas encore blasés, pas trop traumatisés ou désabusés. Il y a ceux qui me souhaitent beaucoup de courage parce que franchement, c'est pas drôle tous les jours, tu verras. A les entendre, finie la liberté, bonjour la galère et la fatigue ! Sans parler de l'adolescence du futur bébé (dans quinze ans, tout au plus !). Et puis, il y a les autres, ceux et celles qui me balancent en direct leurs doutes ou leurs frustrations. Et l'heureux événement prend des allures sinistres. Et puis, il y a ceux qui changent imperceptiblement de sujet, sans même relever la nouvelle. Ni bonne, ni mauvaise. Comme si rien d'exceptionnel n'allait se passer. Parce qu'ils en ont vu d'autres, franchement.
Je sais bien, mais s'il vous plaît, laissez-moi savourer ce qui pour moi représente encore une bonne nouvelle, entre deux nausées !

Sylvie
Le papa était plus ou moins au courant puisque nous avions pris à deux la décision de faire un enfant. Mais il a été ravi à chaque fois ! La famille a eu une réaction différente suivant les cas. Pour la première, super. Après deux ans de mariage, enfin un bébé, ils étaient comblés ! Quand, sept mois et demi plus tard, nous avons annoncé le second (c'est un choix de les avoir eus de manière rapprochée), ma belle-famille n'y croyait pas. Elle nous a dit qu'il était bien trop tôt. (Non mais, de quel droit !) Deux ans après, le troisième est arrivé : nous avons dû essuyer des remarques du genre "encore !" qui nous ont fait beaucoup de peine. C'est dur d'annoncer une si belle nouvelle et d'être ainsi déçu !

 
Revenir à la treizième semaine de grossesse
venezdecouvrir
La liste maternité
Choisir un prénom
La valise des enfants
Paroles d’ados
utile
Le carnet de votre grossesse

NewsFam | Tous droits réservés 2003