Bienvenue
Monday 22 October 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Baby time
Carnet de bord
La puberté
Jouets éducatifs
Tous les sports
bulle
Attendre des jumeaux
L'adoption
Garde d'enfants
Stop la tétine !
Futur papa
Mamans du monde
Dodo sans drames
benjamins
Jeux créatifs
Imaginaire enfantin
Le jeu et l'enfant
Besoin d'amour
enfance
L'enfer des devoirs
Apprenti musicien
Spécial jumeaux
Elever un garçon
Gérer leur temps libre
Etre parent d'élèves
Enfants du stress
juniors
Paroles d'ados
Ma fille devient ado
Premiers émois
L'argent de poche
Bonnes manières
Députés juniors
 


Témoignages : "les envies, cookies chocolat, fromage de brebis, saucisson ... et vous ?"



Marie (Journal de la femme enceinte)
Non, les envies de femmes enceintes ne sont pas que des lubies, des caprices… des aberrations exclusivement féminines. Si j'ai subitement envie de fraises en hiver, d'abricots ou de roquette (de préférence avec de fines lamelles de parmesan) ; si j'ai brusquement un impérieux besoin d'œufs de lump à onze heures du soir, c'est bien sûr parce que mon organisme ressent un réel manque. Mon corps réclame (parfois il hurle). Il éprouve, à un moment très précis, la nécessité d'absorber des doses précises de protéines, de calcium, de vitamines... et je ne fais qu'y répondre dans l'immédiat !
En fait, je devine, je ne fais qu'anticiper ce que les modes d'emploi pour femmes enceintes mettent des pages et des pages à expliquer !
Finalement, la nature est bien faite. Moi qui me contentais de nourriture déshydratée, de boîtes de conserve, moi qui avais un faible pour la junk-food absorbée debout à la va-vite, me voilà attirée par les légumes vapeur, les fruits colorés, les salades. J'ai besoin d'aller au vert, au grand air, envie de boire du lait. Et sans me forcer, je n'ai plus envie de fumer, l'odeur du tabac me dégoûte et le vin me soulève le cœur. Bref, je deviens saine presque malgré moi
Et je n'ai aucune intention de contrarier la nature… quitte à envoyer Yann chez l'épicier du coin ouvert jusqu'à minuit. Une providence pour les femmes enceintes.

Emma
Des olives noires !!! J'en aurais mangé du matin au soir. Je faisais de fréquents allers-retours du canapé au frigo et piochais directement dans le pot. J'en ai ingurgité des kilos et je ne sais si cela a une influence ou pas, mais mes enfants adorent ça ! J'ai aussi mangé énormément de fruits (surtout des oranges et des nectarines) et de biscuits fourrés cacao (pour lesquels le pauvre futur papa a dû faire 30 kilomètres à minuit pour satisfaire une envie irrépressible).
 
Revenir à la trentième semaine de grossesse
venezdecouvrir
La liste maternité
Choisir un prénom
La valise des enfants
Paroles d’ados
utile
La recette du jour

NewsFam | Tous droits réservés 2003