Bienvenue
Sunday 23 September 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Baby time
Carnet de bord
La puberté
Jouets éducatifs
Tous les sports
bulle
Attendre des jumeaux
L'adoption
Garde d'enfants
Stop la tétine !
Futur papa
Mamans du monde
Dodo sans drames
benjamins
Jeux créatifs
Imaginaire enfantin
Le jeu et l'enfant
Besoin d'amour
enfance
L'enfer des devoirs
Apprenti musicien
Spécial jumeaux
Elever un garçon
Gérer leur temps libre
Etre parent d'élèves
Enfants du stress
juniors
Paroles d'ados
Ma fille devient ado
Premiers émois
L'argent de poche
Bonnes manières
Députés juniors
 



Future maman : ce à quoi vos avez droit



La sécurité sociale
Tous les examens obligatoires et liés à la grossesse seront pris en charge à 100% par la Sécurité sociale. De même pour les huit séances de préparation à l'accouchement totalement prises en charge.
Beaucoup de médicaments sont remboursés à 100%.
Les frais d'hospitalisation lors de l'accouchement et les soins pendant les trente jours qui suivent seront également intégralement remboursés.
Pris en charge enfin le transport vers la maternité en taxi ou en ambulance (sur présentation d'un justificatif).
Seuls les dépassements exigés par certains médecins ou certaines cliniques privées seront à votre charge et/ou à la charge de votre mutuelle.

Les allocations familiales http://www.caf.fr

Allocation pour jeune enfant
Si vos ressources ne dépassent pas un certain plafond et si vous respectez scrupuleusement le calendrier des examens obligatoires, vous avez droit à l'allocation pour jeune enfant dès le cinquième mois de votre grossesse et après la naissance jusqu'au mois précédant les 3 ans de l'enfant. Elle s'élève à 153,05 € (1 003,96 F) par mois.

Allocation de parent isolé
Si vous attendez seule votre enfant et que vos ressources sont faibles, vous avez peut-être droit à l'allocation de parent isolé. Son montant est de 502,32 € / mois (3 295 F) si vous êtes enceinte, 669,71 € / mois (4 393 F) si vous avez un enfant et 167,39 € / mois (1 098 F) par enfant supplémentaire.

Le congé maternité
Vous avez droit à seize semaines de congé minimum : six semaines avant la date présumée de l'accouchement et dix semaines après. A partir du troisième enfant, la durée du congé passe à vingt-six semaines (huit semaines avant et dix-huit semaines après).
Le congé maternité a une durée minimum légale et même si vous décidez de l'écourter, il ne peut être inférieur à huit semaines (dont six semaines après l'accouchement).

Le cas des naissances multiples
Les jumeaux : le congé de maternité commence douze semaines avant la date présumée de l'accouchement et dure vingt-deux semaines après l'accouchement.
Les triplés (ou plus !!!) : la durée du congé de maternité est de vingt-quatre semaines avant la date présumée de l'accouchement et de vingt-deux semaines après l'accouchement.

L'accouchement n'a pas lieu à la date prévue
Si vous accouchez après la date présumée, votre repos prénatal se trouve prolongé, mais le repos postnatal n'est pas réduit pour autant.
En cas d'accouchement prématuré, votre repos prénatal se trouve écourté. Mais ces jours sont reportés et viennent s'ajouter au repos postnatal.
Quoiqu'il en soit, la durée totale du congé ne change pas.

Cas particuliers
En cas de maladie due à la grossesse ou aux suites de l'accouchement, le congé peut être augmenté (sur prescription médicale) de deux semaines avant la date présumée de l'accouchement et de quatre semaines après l'accouchement.

Indemnisation
C'est votre caisse de Sécurité sociale qui vous indemnise pendant la durée de votre congé de maternité.
Certaines conventions collectives prévoient le maintien du salaire par l'employeur.

 
Revenir à la douzième semaine de grossesse
venezdecouvrir
La liste maternité
Choisir un prénom
La valise des enfants
Paroles d’ados
utile
Vos dépenses en calories

NewsFam | Tous droits réservés 2003