Bienvenue
Friday 19 October 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Baby time
Carnet de bord
La puberté
Jouets éducatifs
Tous les sports
bulle
Attendre des jumeaux
L'adoption
Garde d'enfants
Stop la tétine !
Futur papa
Mamans du monde
Dodo sans drames
benjamins
Jeux créatifs
Imaginaire enfantin
Le jeu et l'enfant
Besoin d'amour
enfance
L'enfer des devoirs
Apprenti musicien
Spécial jumeaux
Elever un garçon
Gérer leur temps libre
Etre parent d'élèves
Enfants du stress
juniors
Paroles d'ados
Ma fille devient ado
Premiers émois
L'argent de poche
Bonnes manières
Députés juniors

Y croire ou pas ?

Le Père Noël est d’une grande utilité psychologique, d’accord ! Pourtant, il faut bien un jour se résoudre à révéler l'affreuse vérité aux enfants. Pour cela, une méthode : si votre petit vous questionne sur l’existence de l’indéfectible papy à barbe blanche, commencez par lui retourner ses questions : "Et d'après toi, il existe le Père Noël ?" Si l'enfant dit oui, ou s'il hésite, laissez-le encore à son rêve. S'il dit non, alors c'est peut-être l'heure de vérité.

Une vérité à révéler par étapes et en offrant une contrepartie : "Le Père Noël existe mais seulement dans les rêves, de toute façon, on continuera quand même à le fêter chaque année, et c'est un secret qu'il ne faut pas révéler aux petits." Pour l'enfant, cela signifie qu’il fait désormais partie des “grands”, promotion qui vaut bien d’abandonner sa croyance.
 
Trop déçus, certains enfants supportent mal cette révélation et préfèrent continuer "à y croire encore un peu". Dans ce cas, inutile de les brusquer, évitez seulement de trop abonder dans leur sens... Décrite par le psychanalyste Octave Mannoni, cette phase du "Je sais bien, mais quand même…" reste parfaitement normale et permet à l’enfant de passer en douceur du rêve à la réalité.

suite...

venezdecouvrir
La liste maternité
Choisir un prénom
La valise des enfants
Paroles d’ados
utile
Vos dépenses en calories

NewsFam | Tous droits réservés 2003