Bienvenue
Tuesday 16 January 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Baby time
Carnet de bord
La puberté
Jouets éducatifs
Tous les sports
bulle
Attendre des jumeaux
L'adoption
Garde d'enfants
Stop la tétine !
Futur papa
Mamans du monde
Dodo sans drames
benjamins
Jeux créatifs
Imaginaire enfantin
Le jeu et l'enfant
Besoin d'amour
enfance
L'enfer des devoirs
Apprenti musicien
Spécial jumeaux
Elever un garçon
Gérer leur temps libre
Etre parent d'élèves
Enfants du stress
juniors
Paroles d'ados
Ma fille devient ado
Premiers émois
L'argent de poche
Bonnes manières
Députés juniors

S’ouvrir au monde

 Les jumeaux parlent souvent plus tard que les autres enfants. Et pour cause. Dès les premières semaines, une véritable communication interne s’établit entre eux : ils improvisent de vrais duos de cris, pleurs et babils… et du coup, cherchent moins à communiquer avec l’extérieur.
 
Certains se contentent même d’exprimer leurs besoins de base : faim, soif, froid, chaleur. Les plus renfermés vont, plus tard, jusqu’à inventer un jargon codé, incompréhensible aux autres : la cryptophasie. Aux parents de solliciter leurs enfants de façon individuelle : c’est-à-dire, nommer chacun par son prénom, utiliser le “tu“ et éviter les apostrophes collectives du genre : “Vous venez, les jumeaux ?”.
 
En fait, l'acquisition du langage marque le moment où les jumeaux vont se créer leur imaginaire, leur univers propre, régi par un code interne et même une répartition des rôles. Par exemple : l'un sera le porte-parole et l’autre l’initiateur… Il serait insensé de vouloir détruire ce cercle ou y pénétrer de force.

suite...

venezdecouvrir
La liste maternité
Choisir un prénom
La valise des enfants
Paroles d’ados
utile
Vos dépenses en calories

NewsFam | Tous droits réservés 2003