Bienvenue
Monday 22 January 2018
Accueil Astro Beauté Business Cuisine Détente Love&Sex Maison Maman Mode

pratique
Baby time
Carnet de bord
La puberté
Jouets éducatifs
Tous les sports
bulle
Attendre des jumeaux
L'adoption
Garde d'enfants
Stop la tétine !
Futur papa
Mamans du monde
Dodo sans drames
benjamins
Jeux créatifs
Imaginaire enfantin
Le jeu et l'enfant
Besoin d'amour
enfance
L'enfer des devoirs
Apprenti musicien
Spécial jumeaux
Elever un garçon
Gérer leur temps libre
Etre parent d'élèves
Enfants du stress
juniors
Paroles d'ados
Ma fille devient ado
Premiers émois
L'argent de poche
Bonnes manières
Députés juniors

Première rentrée scolaire...
Votre enfant entre en maternelle, et l'immensité du système scolaire s'ouvre à lui. Que dire, que faire ? Pour vous aider, nos maîtresses préférées ont planché sur la question. Résultat : un quiz commenté pour vous faire part de leurs expériences.
A vos marques...
Dorothée ALLANEAU

 
1/ Au mois d'août, l'école se transforme en centre aéré...
Génial, j'y colle Raoul une semaine : il s'habituera à sa nouvelle école et la rentrée se passera mieux.
C'est sympa car il fera plein d'activités mais cela n'a rien à voir avec l'école.
 
2/ Pour éviter le stress de la rentrée, évitons d'en parler avant le jour J...
C'est très juste, il saura assez tôt ce qui l'attend.
C'est important de préparer l'enfant et de lui expliquer ce qui se passera à la rentrée. En vacances, j'en profite pour lui parler de l'école et de ce qu'il va y faire.
 
3/ Quand Noémie fait une bêtise, je la préviens : "A l'école, tu ne pourras plus faire ça."
J'évite d'associer l'école à quelque chose de négatif.
C'est bien, comme ça elle n'aura pas de mauvaise surprise.
 
4/ Pour l'inscription, je l'emmène avec moi.
Nous en profitons pour lui montrer son école, sa classe, la cantine... si la directrice est d'accord.
Je préfère le laisser à la maison. Ce sera plus facile pour parler de lui avec les enseignants.
 
5/ L'école organise une réunion pour tous les parents…
Je n'y vais pas et préfère prendre un rendez-vous individuel avec la maîtresse. Le contact sera plus facile et plus personnel.
Ce serait bien si son père et moi pouvions y aller ensemble.
 
6/ Marie ne semble pas prête pour une rentrée en septembre. Je ne la mettrai à l'école qu'en février.
Je préfère prendre cette décision avec la maîtresse : Marie risque de se sentir différente des autres enfants.
La rentrée pour un petit : quelle épreuve ! En janvier, les autres enfants seront déjà rodés et la maîtresse pourra consacrer plus de temps à Marie.
 
7/ Pour ne pas l'angoisser, je raconte à Zoé quelques petits mensonges sur l'école…
Je ne mens que sur des petites choses. Par exemple, je lui dis qu'elle ne restera pas à la cantine ou que la maîtresse donne beaucoup de bonbons aux enfants. Cela la rassure.
Il ne faut pas mentir aux enfants. Ils ont une mémoire d'éléphant et ne digèrent pas les mensonges.
 
8/ A l'école : fini le doudou et la tétine. Raoul est prévenu. Les jours sont comptés.
La rentrée, c'est l'occasion rêvée pour en finir avec ses habitudes de bébé.
Inutile d'en rajouter. D'ailleurs, la maîtresse acceptera probablement ce doudou.

venezdecouvrir
La liste maternité
Choisir un prénom
La valise des enfants
Paroles d’ados
utile
La météo du jour

NewsFam | Tous droits réservés 2003